Le parc auto le plus cher au monde

16 08 2011

Quelle idée de passer son samedi soir sous une bâche, cloîtrée dans un parc fermé et épiée en continu

Samedi après-midi, 18h30 – « l’Happy Hour » des mécaniciens. La législation sportive stipule que les voitures doivent être entreposées dans le parc fermé trois heures et demie après la fin des qualif’s, lorsque le personnel des équipes est libre d’apprécier les merveilles des contrées où il se trouve. ‘Le parc fermé est une bonne chose,’ affirme Martin Betts, un « camionneur » Williams. ‘Au moins pouvons-nous profiter d’une bonne nuit de sommeil avant la course.’

Faute de pouvoir apporter des réglages, le parc fermé permet au moins d'avoir une vision furtive mais rapprochée de la concurrence. N'est-ce pas Adrian Newey ?

Les montures sont relâchées seulement cinq heures avant le départ de la course, ce qui signifie généralement le dimanche matin. Durant ce laps de temps, les portes du garage sont sciemment condamnées et deux hommes – un délégué de la FIA et un responsable de la sécurité assigné par le circuit – veillent sur la précieuse cavalerie qui sommeille ici.

Bien que les monoplaces soient seulement surveillées la nuit, celles-ci doivent se conformer aux règles du parc fermé sitôt les qualifications lancées. Les écuries ne peuvent effectuer ensuite que des changements relatifs à la sécurité, comme le mentionne l’Article 34 du règlement sportif. Toute modification liée à la performance sera convertie en pénalité sur la grille. ‘La raison est simple,’ déclare Jo Bauer, délégué technique de la FIA. ‘Nous voulons que les F1 détiennent les mêmes configurations en qualif’ qu’en course, la meilleure façon de s’en assurer étant d’empêcher les mécaniciens d’y avoir accès. Les équipes comprennent l’enjeu et sont enclines à coopérer.’

Les mécaniques sont en général recouvertes d’un linceul. A l’origine, celui-ci n’était pas autorisé par la FIA, mais après que plusieurs autos aient servi de cibles aux oiseaux, à Interlagos en 2006, Bauer les a autorisés. ‘Il n’y a pas de différence en fait,’ admet-il, ‘nous n’avons qu’à retirer les couvertures pour avoir une bonne vue des F1 présentes.’

Le besoin de faire tenir de nombreuses F1 sur une aussi petite surface que représente un parc fermé peut entrainer de mauvaises surprises…comme en témoigne cette vidéo où Luca Badoer, remplaçant un Felipe Massa accidenté, percute la Force India de Sutil au GP d’Europe 2009.


Actions

Information

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :