Briefing par Bruno Senna – GP d’Italie

6 09 2012

Peu d’appuis et des pointes à 350km/h : Monza est LE temple de la vitesse, et un immanquable pour pilotes et spectateurs. Les pastas aussi soit dit en passant…

C’est fantastique d’aller courir sur ces deux circuits historiques de Spa et Monza coup sur coup. Monza est un monde à elle toute seule : à l’ancienne avec un public de connaisseurs – elle fait partie de mes pistes préférées. L’ambiance avec les tifosi est électrique et l’environnement en général est juste incroyable. Le tracé est imprégné d’histoire et n’a pas été trop modifié. Celui-ci a gardé son âme, même avec les chicanes qui y ont été ajoutées, et reste l’un des juges de paix de la saison. Spa et Monza sont les deux circuits que je ne voudrais voir disparaitre du calendrier sous aucun prétexte. Une place devrait toujours leur être attribuée dans le calendrier.
Pour les pilotes, Monza est un défi très relevé et une piste difficile à maitriser. Il fait partie de ces circuits où vous pouvez facilement surpiloter et faire un plat, ce qui signifie que vous allez galérer pour le restant de la course. A l’inverse, c’est aussi très facile de ne pas attaquer suffisamment.
L’année dernière, j’étais le plus rapide avec 350km/h. A cette vitesse là, vous parcourez près d’une centaine de mètres par seconde. Imaginez maintenant une zone de freinage de deux mètres, que vous devez méticuleusement respecter, et où vous devez composer avec des pneus, une charge en carburant et une température de piste changeants. Les faibles appuis rendent le tour parfait difficile à accomplir pour les pilotes car ceux-ci doivent être précis. C’est vraiment dur et ça réserve de nombreux défis. Bien qu’étant une piste ultra rapide, Monza détient son lot d’échappatoires. Normalement, vous ne constatez pas d’accidents dus à des erreurs de pilotages – la plupart du temps il s’agit de voitures déboulant à deux de front. Mais comme toujours, vous espérez ne pas être confronté à ce genre de situation.
L’an passé, j’avais réalisé une bonne qualif’ ici aussi, accrochant une nouvelle fois la Q3. Et puis ce furent mes premiers points en F1, terminant à la 9e place en dépit d’un arrêt qui me fit rétrograder en 18e position. J’en garde d’excellents souvenirs et c’est une piste que j’apprécie, par conséquent je suis impatient d’y retourner cette saison.
Et bien sûr, il ne faut pas oublier la cuisine italienne ! Qui n’aime pas ça ? Je ne suis pas un grand amateur de vins, donc je ne peux me prononcer là-dessus, mais la bouffe y est vraiment excellente !

Le lieu phare du circuit

Monza est un circuit emprunt d’histoire, et nombre de ses virages ont une portée symbolique. Les Lesmo (virages 6 et 7) sont tout deux délicats, tout comme la dernière grande courbe : la Parabolica (virage 11). Avec une entrée rapide associée à un long rayon de virage, les pilotes ont tendance à arriver trop vite et à virer large, ce qui compromet leur vitesse en sortie – un désastre quand on voit l’immense ligne droite qui suit.

Le virage mythique de la Parabolica, reliant la ligne droite de retour à la ligne de départ.

L’endroit idéal pour dépasser

L’année dernière, Monza faisait partie des rares circuits où la FIA avait imposé deux zones de DRS : la première située à la Variante del Rettifilo (virages 1 et 2), et la seconde dans la ligne droite menant à Ascari (virages 8, 9 et 10). En 2012, attendez-vous à plus de passes d’armes à la chicane del Rettifilo et dans la Variante della Roggia, un peu moins étroits (virages 4 et 5).

La ligne droite des stands débouche sur la Variante del Rettifilo, un droite-gauche serré. Accrochages et court-circuits assurés au départ !

F1 Racing n°163, Septembre 2012


Actions

Information

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s